GRAND PRIX DE FORMULE 1 D'ABU DHABI 2018

FORMULA 1 ABU DHABI GRAND PRIX 2018

 

En ce qui concerne le championnat du monde des pilotes, les dés sont jetés depuis le Grand Prix du Mexique qui a vu le couronnement de Lewis Hamilton pour son 5ème titre. L'écurie Mercedes est dores et déjà championne du monde des constructeurs.

 

 

Cependant le Grand Prix d'Abu Dhabi sur le circuit de Yas Island reste un moment particulier de la saison. La décontraction est de rigueur. L'on voit ça et là des pilotes qui, bien que fâchés pendant la saison ou même depuis plus longtemps, discutent, blaguent, se tapent sur l'épaule.

 

Il faut dire que cette fin de saison est aussi le temps des aurevoirs et des chaises musicales. Fernando Alonso dit adieu à la F1 tout en laissant planer le doute sur un éventuel retour... plus tard.... ailleurs, Esteban Ocone quitte, faute de baquet en 2019, le cercle de l'élite malgré une saison intéressante, de même que Stoffel Vandoorne et Marcus Ericsson. Kimi Raikkonen passe de Ferrari à Sauber et Charles Leclerc de Sauber à Ferrari, Ricciardo de Red Bull à Renault - lequel moteur Renault cède sa place chez Red Bull au moteur Honda (relation de cause à effet?) sans compter Pierre Gasly qui prend du galon en passant de Toro Rosso à Red Bull Racing, Carlos Sainz qui part de chez Renault pour intégrer McLaren et enfin Lance Stroll dont le père a acheté l'écurie Force India, rebaptisée Racing Point et qui donc abandonne Williams pour rejoindre papa.

 

En fait deux écuries seulement gardent pour 2019 le même duo de pilotes : Mercedes et Hass. On a rarement vu de tels changements.

 

Rendez-vous le 17 mars 2019 à Melbourne (Australie) pour le début d'une saison qui comptera 21 courses et dont la troisième à Shanghai (le 14 avril) sera la 1000ème de l'histoire du championnat.