Des cavalières saoudiennes au festival équestre de Diriyah

Saudi Women Equestrians in Diriyah Equestrian Festival

 

 

 

La deuxième édition du concours équestre Saudi Aramco de Diriyah, désormais quatre étoiles, constitue une étape importante dans la détermination des cavaliers qui se qualifieront pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020 et la Coupe du monde 2020. Cependant, le fait le plus important de cette compétition est que pour la toute première fois en Arabie saoudite des cavalières saoudiennes rivaliseront avec leurs homologues masculins. Plus d'une douzaine d'êntre elles participent à la compétition, toutes ravies que le moment de briller sur leur propre terrain soit enfin arrivé.

The second edition of the now four-star Diriyah Equestrian Festival by Saudi Aramco serves as an important step in determining which equestrians will qualify for the 2020 Tokyo Olympics Games and the 2020 World Cup. However, a more significant aspect of the competition is that it sees women equestrians compete side by side with their male counterparts for the very first time in Saudi Arabia. Over a dozen Saudi women equestrians are participating in the competition, all of whom are ecstatic that their moment to shine on their home turf has finally arrived.

 

 

"C'est un rêve parce qu’il s’agit d’une compétition internationale quatre étoiles et c'est magnifique que j'arrive enfin à représenter mon pays sur son sol", a déclaré Lama AlAjmi, une cavalière de 18 ans passionnée d’équitation depuis l’enfance. «Je veux être au sommet et les Jeux olympiques sont mon rêve», a ajouté Lama.

 “This is a dream because it’s an international four-star competition and its beautiful that I finally get to represent my country on home soil,” said Lama AlAjmi, an 18-year-old equestrian who developed a passion for riding horses as a child. “I want to be on top and the Olympics are my dream,” added Lama.

 

 

Pour Sultanah Abar, graphiste de 32 ans et ancienne employée de l'ONU, l'équitation coule dans son sang. Son frère Abdelkarim participe également au Diriyah Equestrian Festival, marquant ainsi leur première participation à une compétition internationale dans leur Arabie Saoudite natale.

«J'ai commencé à monter à l'âge de quatre ans. Mon père et ma mère sont des cavaliers. Jusqu'à présent, je n'ai pu concourir qu'à l'étranger», a déclaré Sultanah. «Enfin, nous pouvons concourir à la maison et je suis fière de participer», at-elle ajouté.

 

For 32-year-old graphic designer and former UN employee Sultanah Abar, equestrianism runs in her blood. Her brother Abdelkarim is competing in the Diriyah Equestrian Festival as well, marking their first time competing together in an international competition in their native Saudi Arabia.

“I started riding when I was four years old. My father is a horseman and my mother is a horsewoman. Up until now I’ve only been able to compete abroad,” said Sultanah. “Finally, we can compete at home and it makes me proud to participate” she added.

Actualité

Meteo Paris
Meteo Dubaï
Les Flux RSS sont chargés...