RM 67-02 AUTOMATIQUE WAYDE VAN NIEKERK - SPRINT

 

 C’est au stade olympique de Londres pendant les championnats du monde d’athlétisme que le public pourra découvrir aux poignets de Wayde Van Niekerk la nouvelle création de Richard Mille, la RM 67-02 Sprint, version sportive de la RM 67-01. 

Médaillé d’or olympique et détenteur du record du monde du 400 m et du 300 m, l’athlète pluridisciplinaire Wayde van Niekerk est le seul à être descendu à la fois sous les 10 secondes au 100 m, 20 secondes au 200 m, 31 au 300 m et moins de 44 secondes au 400 m.

 

 

On the wrist of Wayde van Niekerk during the World Championships in Athletics at the Olympic Stadium in London, the public will have an opportunity to discover the new creation from Richard Mille, the RM 67-02 Sprint, a sports version of the RM 67-01.

Olympic Gold medallist and world-record holder for the 300 and 400 metres, the pluridisciplinary athlete Wayde van Niekerk is the only sprinter to have run the 100 metres in under 10 seconds, the 200 metres in less than 20 seconds, the 300 metres in less than 31 seconds and the 400 metres in under 44 seconds.

 

 

 La volonté de créer une montre adaptée, telle une seconde peau, à l’athlète au point de permettre entre eux une sorte de « symbiose » fut l’idée directrice de ce nouveau développement. 

Parties de l’idée d’injecter de la sportivité dans la RM 67-01 dont la légèreté, la finesse et l’ergonomie convenaient parfaitement, les équipes de Richard Mille en ont retravaillé les lignes pour affirmer son caractère athlétique. L’apparition de 4 crénelures, signe caractéristique des montres sport de la marque, contribue par ailleurs au renforcement de la structure.

 

The desire to create a watch that was so uniquely adapted it was practically a second skin for the athlete, permitting a sort of ‘symbiosis’ with the athlete was the guiding ambition that propelled this new development. Starting with the idea of lending a sporty feel to the RM 67-01, whose lightness, thinness and ergonomics made it a perfect candidate, the Richard Mille teams reworked its lines to highlight its athletic qualities. The incorporation of 4 extensions, in addition to being a hallmark of the brand’s sports watches, contributes to reinforcing the case structure. 

 

 

Ce boîtier fait appel au Carbone TPT ® et au Quartz TPT®, matériaux composites exclusifs Richard Mille, possédant une résistance exceptionnelle contre les chocs. La faible épaisseur de l’ensemble lunette/carrure/fond de 7,80 mm n’altère en aucune manière leurs propriétés physiques ni leurs capacités à assumer toutes les situations d’une pratique sportive de haut niveau. 

La fabrication du Quartz TPT® réside dans l’intercalation de couches de fibres de silices d’une épaisseur maximale de 40 microns. Déposées par une machine spécifique qui modifie l’orientation des fibres de 45° entre deux couches, elles sont imprégnées de deux nouvelles résines : une verte et une jaune, aux couleurs du Sud-Africain Wayde. Le Carbone TPT® utilisé pour la carrure est issu du même procédé mais à partir de fils de carbone.

 

The case is crafted in Carbon TPT® and Quartz TPT®, composite materials exclusive to Richard Mille possessing exceptional shock resistance. The slimness of the 7.8 mm bezel/caseband/caseback assembly in no way reduces its physical properties, nor its ability to handle any situation that might occur while engaging in high-level sports.

The secret of Quartz TPT® lies in its layering of silica laments with a maximum diameter of 40 microns. These are assembled by a dedicated machine that modi es the bres’ orientation by 45° at each layer, then impregnated with two newly developed coloured resins: yellow and green—used in the 67-02 Sprint, for Wayde’s native South Africa. The Carbon TPT® employed for the caseband is produced according to the same process, but using carbon bres. 

 

 Les lignes tendues, comme sous tension, du rotor en Carbone TPT® et or gris, des ponts et de la platine en titane grade 5 traités DLC du nouveau calibre maison extraplat CRMA7 soulignent résolument le caractère sportif de cette montre. Le minimum de deux heures d’usinage permettant d’obtenir un squelettage extrême de la platine conclut des centaines d’heures de programmation et de réglage des machines.

L’ensemble des rouages, optimisé par l’adoption d’une denture aux profils spécifiques produisant un angle de pression de 20°, permet une excellente transmission de la puissance du barillet au balancier à inertie variable qui garantit ainsi une marche constante durant 50 heures.

Avec ses aiguilles satinées et biseautées et ses lignes acérées, le calibre CRMA7 dégage une puissante sensation de force. 

Le cadran, dont les lignes s’harmonisent avec celles du mouvement, est usiné dans une plaque de titane d’une épaisseur de seulement 4/10e de millimètre. Traité DLC noir, il est ensuite peint à la main aux couleurs du drapeau de l’athlète.

 

The tight, taut lines of the rotor, crafted of Carbon TPT® and white gold, the bridges and the DLC- coated grade 5 titanium baseplate of the new in-house extra at CRMA7 calibre sharply underscore the sporty quality of this timepiece. The at least two hours of machining time required to achieve such extreme skeletonisation of the baseplate are themselves made possible by hundreds of hours devoted to programming and adjusting specialised machinery.

The going train, optimised by adoption of an involute pro ling of gears that produces a 20° angle of pressure, ensures excellent transmission of power to the barrel thanks to its variable-inertia balance, thus guaranteeing constant performance for 50 hours.

With its satin- nished, bevelled hands and sharp lines, the calibre CRMA7 actively conveys a sense of power and strength. The dial, whose lines echo those of the movement, is machined from a sheet of titanium only four tenths of a millimetre thick. Treated with a black DLC coating, it is then painted by hand in the colours of each athlete’s flag. 

 

 Pour parfaire l’agrément au porter de cette RM 67-02, Richard Mille a adjoint son nouveau bracelet confort. D’un seul tenant et antidérapant, son élasticité renforcée lui permet de venir se plaquer parfaitement contre le poignet et de s’adapter ainsi à chaque morphologie. Plus léger bracelet jamais créé par la marque, il a permis d’abaisser le poids de la RM 67-02 à seulement 32 grammes. La RM 67-02 se place ainsi comme la montre automatique la plus légère de la collection Richard Mille.

 

For superlative wearing enjoyment of the RM 67-02, Richard Mille has equipped this timepiece with their new comfort strap. Entirely seamless and non-slip, the strap is highly elastic, allowing it to perfectly t the contours of each wrist, adapting to individual morphology. As the lightest strap the brand has ever created, it has helped lighten the RM 67-02 to just 32 grams. This makes the RM 67-02 the lightest automatic watch of the Richard Mille collection. 

 

 

 

Actualité

Meteo Paris
Meteo Dubaï
Les Flux RSS sont chargés...