LGN, LOUIS GABRIEL NOUCHI 

ARAB FASHION WEEK

Autome/hiver 2021/22

Fall-winter 2021/22

Louis Gabriel Nouchi

 

Présentée par la Fédération de la Haute Couture et de la Mode (FHCM) sur le calendrier officiel de la Arab Fashion Week Homme, la marque parisienne a clôturé la deuxième journée de défilés par une note artistique mettant en vedette une performance live de la compagnie de danse SOHRAB CHITAN

Presented by the Fédération de la Haute Couture et de la Mode (FHCM) on the Arab Fashion Week Men's Official calendar, the Parisian fashion label has closed the second day of the fashion week in an artistic note showcasing a live dance performance by company SOHRAB CHITAN.

Trouvant son inspiration dans la littérature, la collection LGN cette saison est basée sur le roman Le procès de Franz Kafka. Le livre a été publié après la mort de l’auteur. Il raconte les tribulations de Joseph K. qui un matin, et pour une raison obscure, est arrêté et traduit devant la justice.

Finding its inspiration in Iiterature, LGN collection this seasons is based on the novel The Trial by Franz Kafka. The book was published after the author’s death. It relates the tribulations of Joseph K. who awakes one morning, and for some obscure reason, is arrested and brought before justice. 

 

 

Le décor neutre recrée l'ambiance d'un espace de bureau administratif et froid. Les noirs et beiges du code vestimentaire de la salle d'audience sont accompagnés de nuances de camel et de gris bleu cendré. Le vert fumé rappelle les néons surplombant les salles d'attente administratives. Les formes sont inspirées des pièces décrites dans l’œuvre de Kafka: costumes rigides, gilets bien rangés, chemises blanches fluides. Les coupes sont généreuses et confortables, afin de rendre plus supportable l'interminable file d'attente. Ces nouveaux uniformes permettent aux hommes et aux femmes de se confronter tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de la maison. Les pantalons de survêtement élégants sont polyvalents. Le tricot, l'une des techniques emblématiques de la marque, est inspiré des feutres et des tapis que l'on trouve dans ces espaces. Contrastant avec la souplesse du tissu, il permet de concevoir des vêtements structurés de construction sportswear.

The neutral recreate the ambiance of a cold, administrative office space. The blacks and beiges of the courtroom dress code are accompanied by nuances of camel and blue grey cinder. The smoky green recalls the neon lights overhanging of administrative waiting rooms. The forms are inspired by the pieces described in Kafka’s work: rigid suits, tidy vests, fluid white shirts. The cuts are generous and comfortable, so as to make more bearable the interminable wait in line. These new uniforms permit men and women to confront both in and outside the home. The elegant sweatpants are multi-purpose. Knits, one of the label’s signature techniques, are inspired by the felts and carpets found in these spaces. Contrasting with the suppleness of the cloth, they allow for the design of structured garments of sportswear construction. 

 

L’ouverture asymétrique de l’encolure, autre élément signature de la marque, revient tout au long de la collection: incorporée aux manteaux, aux chemises, voire aux pantalons, la caractéristique devient fonctionnelle et sert de poches ou de moyen d’accès. Au-delà du pragmatique, c’est une invitation au toucher, mais aussi un témoin de la violence absurde présente dans le roman de Kafka.

The asymmetric opening of the neckline, another of the label’s signature elements, recurs throughout the collection: incorporated into coats to shirts to even pants, the feature becomes functional and serves as pockets or as a way to access them. Beyond the pragmatic, it is an invitation to touch, as well as a witness to the absurd violence present in Kafka’s novel. 

Les imprimés rappellent les images du «film noir» car l'éclairage des stores ajoute une fausse perspective sur les manteaux et les chemises surdimensionnées, rappelant des vêtements jetés sur des chaises et décolorés par le soleil.

The prints harken back to the images of «film noir» as the lighting of window blinds adds a false perspective on the sturdier coats and oversized shirts, recalling clothes thrown over chairs and discolored by the sun. 

 

 

Dans les circonstances actuelles, troublé par les retombées sociales qui ont affecté de manière disproportionnée le monde des arts du spectacle, Louis Gabriel Nouchi souhaite célébrer le monde de la danse à travers la chorégraphie de Sohrab Chitan et la musique de la chanteuse Sara. Dans un jeu de miroirs à l'infini, ils construisent l'image d'une foule et ramènent l'être humain et le corps vivant au centre de nos intentions.

Cette saison, LGN Louis Gabriel Nouchi collabore, pour les chaussures, avec Christian Louboutin.

Under the circumstances of the current moment, troubled by the social repercussions which have disproportionately affected the world of the performing arts, Louis Gabriel Nouchi wishes to celebrate the world of dance through the choreography of Sohrab Chitan and the music of Sara singer. In a game of infinity mirrors, they construct an image of a crowd and return the human being and the living body to the center of our intentions. 

This season, LGN Louis Gabriel Nouchi collaborates with the acclaimed French brand Christian Louboutin for shoes. 

Actualité

Meteo Paris
Meteo Dubaï
Les Flux RSS sont chargés...